Notre reporter "sur les lieux"

Je m’appelle Mame Fatou Faty, je suis étudiante à l’Institut Supérieur des Sciences de Information et de la Communication (ISSIC).

C’est dans le cadre de ma formation que Coumba Touré et moi-même avons initié le projet        « Géantes Invisibles » dont le but consiste à faire des interviews de femmes qui ont beaucoup apporté à la société, mais en retour elles ne sont pas connues, elles sont restées dans l’anonymat.

C’est pourquoi, nous avons décidé d’aller à la rencontre de ces femmes pour qu’elles puissent nous raconter et partager avec nous leurs expériences, leurs cursus.

En ce qui me concerne, ce projet m’a permis de connaître des femmes engagées, elles aiment ce qu’elles font, malgré les difficultés qu’elles ont connues, elles n’ont jamais baissé les bras.

Cela m’a permis aussi de relever mon niveau d’éducation. Je le vis bien car je trouve que c’est très intéressant, cela m’a permis aussi de tisser des relations avec ces femmes. Cependant, je rencontre des problèmes à savoir, il y’a des femmes qui trouvent qu’elles ne sont pas des géantes invisibles et souvent elles déclinent mon offre. J'ai effectué des stages dans des quotidiens comme Courrier du Jour et L'As, j'ai également fait un stage à Ashoka qui est une organisation américaine qui s’investit dans l’entreprenariat. Actuellement je suis à Enda Cyberpop.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×