Interview de Diénaba Gueye alias Diéo poétesse.

Interview de Diénaba Gueye alias Diéo poétesse.

« Il y’a certains parties du corps que les filles doivent tenir cachées »

Elle est secrétaire de direction à la société de fibre et de textiles du Sénégal (sodefitex) doublée de poétesse. Elle c’est diéo gueye que nous avons rencontrée. Battante de nature, Diéo a pu confirmer sa place dans le  paradigme des écrivains du Sénégal.Si dans cet entretien diéo gueye nous parle de sa vie, de ses débuts dans la poésie, il n’en demeure pas  moins qu’elle porte un regard critique sur l’actualité politique du  pays. Aussi aborde t-elle la question du comportement des jeunes filles.

POUR QUELQU’UN QUI AIMERAIT VOUS CONNAÎTRE  DAVANTAGE, QUI EST DIEO GUEYE ? 
Je m’appelle Diénaba Gueye alias diéo. Je suis secrétaire de direction à la sodefitex. Je dis toujours que je n’ai pas d’âge, je reste enfant parce que je préfère rester dans le monde des enfants jusqu’à ce que les adultes  changent de mentalités et de  comportements. Mon père était fonctionnaire et il a servi dans beaucoup de régions. J’ai étudié à Kaolack,  Dakar, Kolda puis à ziguinchor. J’ai commencé à travailler avec le BEP.J’ai du arrêter mes études très tôt parce que mes parents avaient jugé nécessaire que je les arrête. Ils pensaient qu’en tant que fille j’avais assez de diplôme mais, à Dakar, j’ai pu suivre une formation en secrétariat de direction à (IFP).D’ailleurs c’est ce qui vaut mon poste à la sodefitex. J’ai déposé mon mémoire de fin d’études qu’il me reste à soutenir. N’empêche que j’ai encore soif des études.

VOUS AVEZ DÛ CASQUER FORT POUR EN ARRIVEZ-LA ?

C’est vrai, puisque mon enfance n’a pas été facile. J’ai  grandi loin de mes parents. J’ai été éduquée par ma grand-mère qui m’aimait beaucoup. Mais, je la décris à l’image d’une poule, c’est à dire qu’elle ne badinait pas sur l’éducation. Elle était très dure. Le fait de n’avoir pas eu mes parents à côté de moi a été difficile pour moi. Du fait que l’amour d’un père et d’une mère est irremplaçable.

QU’EST- CE QUI VOUS A PLONGE DANS L’ECRITURE ?

Je ne saurais l’expliquer. Mais, je sais que qu’étant enfant j’adorais énormément la lecture. Il m’arrivait de ramasser des papiers pour les lire. Je sais que quand j’étais inspirée, je prenais  une feuille et j’écrivais, je classais et j’oubliais. Je ne  portais aucune importance à ce que j’écrivais. C’est en 1980 à Ziguinchor, quand on a publié un de mes poèmes dans le journal de CEMT, que j’ai commencé à prendre au sérieux cette activité. Et alors, on m’avait tellement parlé de ce poème si tant que  les parties de l’opposition s’y sont intéressées.

COMBIEN AVEZ- VOUS  DE POEMES DEJA REDIGES ?

Ma première publication est un  recueil  de vingt poèmes. Mais j’ai plus de 40 autres à publier.

QUE PENSEZ-VOUS DE LA POLITIQUE ?

J’aimerais que les politiciens se  mettent à penser plus au Sénégal qu’à eux-mêmes. Moi je ne fais pas de la politique.

QUEL REGARD PORTERZ VOUS AUJOURD’HUI SUR LE PORT VESTIMENTAIRE DES FILLES ?

Il y’a certaines parties de notre corps que nous devrions tenir cachées. La vie passe par nous et ce n’est pas pour rien que Dieu met en nous une vie à l’abri des regards.

MOT DE LA FIN ?

Je prie pour  une  jeunesse saine dans une société solidaire faite de valeurs et de dignités.

Commentaires (2)

1. Samba FALL 13/04/2007

Connaitre Diéo "avant la lettre" ... Oui, comme par "télépathie" nous avons echangé et nous nous sommes compris ... Je ne crois pas trop au hasard et je pense que nous nous rencontrés dans le monde invisible réservé à ceux qui savent Nous refusons, tous les deux de "vieillir" quelque part, car un Enfant ne saurait etre méchant et hypocrite...

2. SONKO (site web) 11/02/2012

Salut la meilleure poetesse de tous les temps. C'est avec force et faiblesse que toutes mes pensées convergent vers toi.
Namnaala

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site